• Accueil
  • > Cinema
  • > Critique Ciné : The Troll Hunter (André Øvredal – 2010)

Critique Ciné : The Troll Hunter (André Øvredal – 2010)

12 04 2011

Quoi de mieux pour commencer un blog que d’écrire une rapide critique d’un film norvégien? Hein?

 

Critique Ciné : The Troll Hunter (André Øvredal - 2010) dans Cinema

 

  Un groupe d’étudiants norvégiens partent à la recherche de mystérieux trolls géants. Au fil de leurs recherches ils vont découvrir ce que le gouvernement leur a caché pendant des années…

Bande Annonce pleine de spoils

J’aimerais commencer par rendre hommage aux gens qui sont capables de nous sortir des oeuvres couillues. Denrée plutôt rare en ces temps de remake/reboot/adaptations. Mais sortir un film sur les trolls à notre époque, il fallait oser.

Bon. The Troll hunter se présente donc sous la forme d’un faux documentaire (on cherchera pas l’originalité de ce côté là) et suit donc les aventures d’un groupe de jeunes norvégiens partant sur les traces d’un braconnier accusé de tuer illégalement des ours.  Après avoir insisté bien lourdement (belle référence à Michael Moore dans le film d’ailleurs), ils retrouvent le mec et le suivent dans sa chasse, jusqu’à ce qu’ils se rendent comptent que le gars en question est bien plus qu’un simple chasseur.

Un blair-witch-like à la sauce Norvégienne?  The Troll Hunter est bien plus que ça. Contrairement à un Blair Witch ou un Cloverfield où la menace n’est qu’entrapercue, le film prend le parti de montrer de manière très explicite des trolls tout droit sorti d’un Seigneur des anneaux (même si Tolkien s’est grandement inspiré de la mythologie nordique). Du coup, ce qu’on perd en terreur ou en noirceur ce on le gagne en curiosité et fascination. Le design des trolls est étonnant mais cohérent avec le ton décalé du film (avec leurs gros pifs très cartoon, entre autres), et toute la mythologie paganistique qui les accompagne est fascinante.Les touches d’humour apportées au film sont salvatrices, et évitent de tomber dans le ridicule et le grotesque. Le personnage du chasseur est épatant.

Niveau SFX, c’est plus que bon pour une production de cette ampleur.Je ne parlerai pas du scénario, plus que banal (avec son message d’avertissement « tout ceci est vrai blablabla, la théorie de la conspiraton) , ni de la mise en scène qui ne fait que répondre aux contraintes liées au format du film, et dont on nous sert des resucées depuis des années. Un film plus original sur le fond que sur la forme, mais qui dégage un capital sympathie énorme. J’étais à fond dedans.

7/10

Le film ne sortira probablement jamais chez nous (que ce soit ciné ou DVD), mais il est trouvable facilement...


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Millenium Development Goal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | gucci158
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres